Explications et définition de la focale en photo

Posté par PUShAUNE le 25 septembre 2019

0 commentaires :(

Une des notions primordiales en photo pour composer son cadre est la focale de votre objectif. Nous allons voir ici en quoi elle consiste, et comment elle peut modifier la perception de votre image.

La focale d’un objectif, qu’est-ce que c’est ?

La focale, c’est le nombre exprimé en mm sur votre objectif (50mm, 18mm, 200mm, …).
Il correspond à la distance qui sépare le centre optique de la lentille du foyer de l’image.
Pour faire plus simple, voilà un schéma explicatif :

Rassurez-vous, pas besoin de ressortir vos cours de physique du lycée pour utiliser vos objectifs. ;)
Je vais vous expliquer par l’exemple l’impact de la focale sur votre photo.

Grand angle et téléobjectif

La focale, c’est un indicateur du niveau de zoom de l’objectif.
La focale de l’œil humain est de 50mm. Si vous prenez une photo avec un objectif 50mm, vous aurez donc le même rendu que ce que vous voyez. Votre image ne sera pas déformée.

Les objectifs ayant une valeur inférieur à 50mm sont des grand angle.
Il permettent d’avoir une vison plus large de notre cadre.

Au contraire, les objectifs ayant une valeur supérieur à 50mm sont des téléobjectifs. C’est à dire qu’ils zooment dans le cadre de la photo pour isoler un détail.

Quelle focale pour quelle utilisation ?

Prenons un exemple où l’on reste statique par rapport à un sujet.

Shooter en 18mm permettra d’avoir un point de vue global et faire apparaître toute la scène dans mon cadre.
Au contraire, shooter en 200mm me permettra de zoomer dans mon cadre et de faire le focus sur un détail.

Au grand angle, on a donc une image qui présente toute une scène et laisse moins de place à l’interprétation de la part du spectateur.
À contrario, au téléobjectif nous isolons un détail, et le spectateur doit s’imaginer le reste de la scène (comme les estampes japonaise par exemple).
L’utilisation d’un objectif doit être contraint par ce que vous voulez raconter dans votre image.
Voulez-vous prendre un point de vue omniscient ou bien laisser libre coute à l’imagination du spectateur ?

Comment la focale déforme votre sujet

Un autre point important de l’utilisation de la focale est la déformation du sujet.
En effet, un grand angle à tendance à l’affiner, alors qu’un téléobjectif va écraser les perspectives.
Alors là, je vous ai perdu. Le mieux est de vous montrer par l’image ces déformations.
Ici, je vais me déplacer par rapport à mon sujet pour qu’il ait la même place dans mon cadre.

En 14mm, la tête est clairement déformée, affinée.
À de 50mm, il n’y a plus de déformation.
Passé 50mm, la tête perd en volume, la mâchoire s’aplatit et prend plus de place.

En 14mm, le visage est affiné à l’extrême. En 50mm, il est normal. En 400mm, il est aplati.

Cette déformation est aussi valable pour les paysages.
Je vais faire le même test avec un cadrage à l’américaine :

On a l’impression que le décors se déplace par rapport à mon sujet. C’est ce que l’on appelle l’écrasement de la perspective.

Ici, on voit clairement l’écrasement du décors derrière mon sujet ; alors que celui-ci est déformé.

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur la focale ! Prenez votre boitier, choisissez avec soin votre objo et allez shooter des trucs cool !

See ya’ space photographer

Tu kiffes ? Alors partage avec tes potes !

Sois pas timide, lâche tes com’ !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.